La problématique de l’appropriation nationale dans le processus de mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité au Mali - 2018

Les séries FES sur la Paix et la Sécurité en Afrique visent à contribuer au dialogue politique sur les menaces de la sécurité et les réponses qui y sont apportées au plan national, régional et continental.

Ce numéro 35, d’Ambroise Dakouo, porte sur "la problématique de l’appropriation nationale dans le processus de mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité au Mali". 

Le G5 Sahel: Défis et perspectives de coordination des politiques de sécurité et de développement

La série FES Mali Policy Paper a pour objectif de se saisir de questions d'actualités politiques et socio-économiques pour susciter des débats intellectuels.

Lisez-ici le Policy Paper de Zeini Moulaye sur "Le G5 Sahel". 

Gouvernance démocratique de la sécurité au Mali. Un défi du developpment durable - Décembre 2005

Cette étude sur la gouvernance démocratique de la sécurité propose une nouvelle vision de la gouvernance de la sécurité au Mali qui consiste à "placer l'homme malien au centre de la sécurité et à lier le développement et la sécurité."

 

Shared Gouvernance of Peace and Security. The Malian Experience  - December 2011

Shared Gouvernance of the security sector responds to the question of the involvement of all components of a nation in managing their security concerns. Based on human security, the concept of shared gouvernance of the security sector highlights the mechanisms that identify the roles and responsibilities of actors called upon to take ownership of the initiative in a participatory manner, with the necessary oversight and accountability required from any reliable democratic process. 

The Malian experience that is presented in this publication shows that the involvement of actors other than the usual sovereign forces to share the security sector management is possible and even more, can be replicated at a regional level, for so little that policy makers in West Africa pledge to develop a common strategy to fight against insecurity. 

La Problématique de la criminalité transnationale et le contrôle démocratique du secteur de la sécurité Février 2014

Selon la convention des Nations Unies sur le crime transnational "une infraction est de nature transnationale si, elle a été commise dans plus d'un Etat; si elle est commise dans un Etat, mais qu'une partie substantielle de sa préparation, de sa planification, de sa conduite ou de son contrôle a lieu dans un autre Etat; si elle est commise dans un Etat, mais qu'elle implique un groupe criminel organisé qui se livre à des activités criminelles dans plus d'un Etat ou, enfin, si elle est commise dans un Etat mais à des effets dans un autre Etat."
En cela, la criminalité transnationale est proche de la criminalité transfrontalière qu'elle prolonge généralement dans l'espace et le temps. Les deux concepts sont au centre de la criminalité organisée communément définie comme un "ensemble de crimes et délits caractérisés par une préparation, minutieuse, avec multiples interventions, et dimension en général internationale.