Colloque sur "Religions et Laïcité" au Mali

Le Centre d’Etudes et de Réflexion du Mali (CERM), en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung, a organisé les 12 et 13 mars 2016 un colloque consacré aux « Religions et laïcité ».

Suite à la crise multidimensionnelle du Mali, la problématique de la laïcité est abordée par différents acteurs sociopolitiques, souvent de manière conflictuelle, au point de donner l’impression qu’elle est remise en cause au Mali.

Lire la suite...

Le nouveau programme "GENERATION A VENIR" 2015 - 2016 est lancé

L'objectif de ce programme est de former et de motiver les jeunes maliens à s'impliquer et à s'engager d'avantage pour la démocratie, la justice sociale, et l'avenir de leur société. 

Le programme durera 8 mois pendant lesquelles les participants seront formés par rapport la démocratie, les institutions politiques, la politique économique, la décentralisation, la mondialisation et bien plus encore. 

La FES félicite toutes les 21 participants du programme en leur souhaitant bonne chance et bon courage pour ce programme ambitieux.

Table ronde avec la Commission Nationale des Droits de l'Homme

La Friedrich Ebert Stiftung en partenariat avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme a organisé au Grand Hotel de Bamako le Lundi 16 Février 2015 une table ronde sur le thème : « Liens entre la Justice Transitionnelle et Droits de l’Homme ».

La table ronde qui a été présidée par Monsieur le Ministre de la Justice et animée par les experts Abraham Bengaly du Mali et Madame Konaté Dindio de la Cote d’Ivoire, a enregistré la participation des représentants de la CNDH, des  institutions, des Organisations et associations du cadre de concertation des défenseurs des droits de l’Homme, des universitaires,  parlementaires, et des représentants de l’Etat et des PTF.

Lire la suite...

Les Jeunes du Mali face aux Responsabilités de Demain

La crise politico-institutionnelle et sécuritaire du Mali enclenchée par le Coup d’Etat de mars 2012 a touché les fondements de la coexistence pacifique des communautés mais, a, surtout remis en cause les déficits d’organisation et de fonctionnement des forces politiques et sociales.

Pour permettre aux différents acteurs que sont les partis politiques, les organisations de la société civile et les organisations syndicales de jouer pleinement leur rôle d’avant-gardiste, d’atténuation ou de gestion des crises, il est important que sa jeunesse soit renforcée dans ses capacités lui permettant de jouer pleinement sa partition dans la conduite de la destinée du pays. Les jeunes doivent mieux comprendre l’action politique pour plus de solidarité, de partage et de justice sociale.

Lire la suite...